95% des questions posées dans un sondage à grande échelle sont des questions fermées

3 Nov 2022 | TECHNOLOGIE

95% des questions posées dans un sondage à grande échelle sont des questions fermées :

– sondages politiques
– enquêtes employés
– enquêtes clients
– enquêtes fournisseurs
– …

On interroge les gens mais on ne leur donne pas vraiment la parole !

Il n’est donc pas étonnant que les taux de participation soient faibles et que l’analyse des informations collectées se limitent à quelques graphes d’une pauvreté intellectuelle confondante.

Le parfait exemple est « le grand débat » lancé par le gouvernement au début de la crise des gilets jaunes : beaucoup d’effort pour l’organiser, un million de participants et au final … pschittt

SYNAPSCORE propose une solution révolutionnaire pour analyser, trier et valoriser en moins d’une heure des centaines de milliers de commentaires.

Nuages de mots, NLP, intelligence artificielle, réseaux sémantiques, … oubliez : les résultats sont décevants.

Nous avons choisi la voie de l’intelligence collective massive en faisant l’hypothèse que si 100 personnes répondaient à un sondage, 10 personnes au moins accepteraient de participer à l’analyse des réponses à la condition qu’on leur propose une expérience ludique et efficace (et pourquoi pas rémunérée).

Nous avons largment confirmé cette hypothèse puisque l’expérience montre qu’on a généralement 25 à 30% de volontaires.

En pratique, comment ça marche ?

Etape 1 : Le moteur de sondage de Synapscore personnalise les questions en fonction de chaque personne sondée et structure automatiquement les réponses en fonction des répondants.

Etape 2 : Les réponses sont ensuite transformées en cartes et injectées dans des plateaux de tri. Les plateaux sont reliés les uns aux autres (en série et en parallèle selon le processus de tri).

Etape 3 : Chaque volontaire rejoint un plateau de tri et notre algorithme lui distribue 8 cartes à trier adaptées à son profil (pour optimiser la qualité du tri).

Note : les cartes sont automatiquement traduites dans la langue de celui qui trie.

Quand les 8 cartes sont triées, l’algorithme lui en propose 8 autres, etc.

Etape 4 : les cartes triées sur un plateau sont ensuite injectées sur le plateau suivant. Chaque plateau servant à trier selon un critère : potentiel, faisabilité, urgence, acteurs, …

A chaque étape du processus de tri, les cartes redondantes ou non pertinentes sont supprimées. Les volontaires peuvent commenter les cartes et interroger leurs auteurs.

En fin de processus, les cartes les plus intéressantes sont transformées en objectifs et en plans d’action qui sont ensuite suivis dans le module de gestion de projet.

Les analyses temps réel de ce processus permettent de suivre le flux des cartes et d’analyser ces flux …

Pour ceux qui ont participé au sondage, ils peuvent voir si leurs idées ont permis de lancer des actions et si ces actions ont produit des résultats.

L’anonymat de ceux qui répondent et de ceux qui trient est garanti (si l’option
anonymat est activée).

0 commentaires

Categories

Nos derniers articles