Les mots sont importants

20 Déc 2022 | MÉTHODOLOGIE

Nous ne gérons pas par objectifs : nous pilotons les objectifs et gérons les femmes et les hommes.

Le MBO (management par objectifs) a une image négative car la terminologie utilisée suggère que les objectifs priment sur les personnes.

Cette idée est renforcée par d’autres expressions douteuses telles que « capital humain » ou « ressources humaines ».

L’expression « capital humain » suggère que l’entreprise possède les personnes et qu’elle utilise cet « actif » pour atteindre ses objectifs.

L’expression « ressources humaines » n’est pas meilleure : les personnes préfèrent être considérées comme des « sources » de connaissances et d’inspiration plutôt que comme des « ressources » consommées et parfois gaspillées par l’entreprise.

Ces mots, profondément ancrés dans notre vocabulaire quotidien, semblent aujourd’hui anachroniques.

Ils font référence aux temps modernes de Charlie Chaplin où la mécanisation des tâches renvoie l’individu à un rôle d’exécutant.

Ils nous ramènent aux temps anciens et sombres de l’esclavage, lorsque la valeur d’un champ de coton était déterminée par le nombre d’esclaves qui le « travaillaient ».

Et si nous remontons dans le temps, le TRIPALIUM qui est à l’origine du mot « travail » était un instrument de torture.

En revanche, la gestion des objectifs est une composante naturelle et indispensable de toute activité humaine : fixer des objectifs collectivement et individuellement, définir des critères pour mesurer « objectivement » la réalisation de nos objectifs, établir des plans d’action et répartir les rôles, suivre les actions, contrôler les budgets, mesurer les résultats, ajuster les objectifs, revoir les priorités, etc.

Qu’il s’agisse de partir en vacances ou d’envoyer une fusée sur Mars, avoir des objectifs est aussi nécessaire que de faire le voyage ensemble, de faire preuve de solidarité dans les moments difficiles, d’apprendre, de grandir et de célébrer, …

Entre Prendre et Entreprendre, la subtilité est grande car Entreprendre ensemble est l’essence même de toute entreprise.

Missions, vision, valeurs, culture (…) : c’est en mettant l’Humain au centre du jeu que les plus belles aventures humaines deviennent de formidables succès d’Entreprise.

C’est l’esprit du Contrat social de Jean-Jacques Rousseau.

0 commentaires

Categories

Nos derniers articles