Carnet de balade

Vision . Mission . Ambition . Valeurs

By 17 janvier 2021 février 23rd, 2021 No Comments

Synapscore est une plateforme qui permet de construire, déployer et exécuter la stratégie.

Les Fondations :

Mais avant tout cela, il faut des bases solides. Tout le monde parle de vision et de mission. Autour de ces mots qui sont dans toutes les bouches, il y a des différences d’interprétation très importantes.

Je vais vous livrer ma façon de donner du sens à ces mots, et les compléter par deux autres mots importants : ambition et valeurs.

La Vision : Comment voyons-nous l’évolution du monde :

Quel que soit votre métier, vous allez fournir des produits et des services qui vont servir à des gens. Ces gens vont à leur tour servir d’autres gens, ce qui créée une chaîne de valeur. Si vous construisez des routes, c’est pour que les gens se déplacent. Si vous prenez des assurances, c’est pour que les gens prennent des risques, d’investir pour construire des choses.

La vision, c’est votre compréhension de là où va le monde, à partir de votre point d’observation, et là où va le monde sur l’ensemble de la chaîne de valeur.
Dans les 5 10 15 20 25 prochaines années, on voit le monde. La vision, c’est « voir ». Et idéalement, il faudrait que dans une entreprise (et son écosystème) on partage une vue assez homogène de là où va le monde.

Dans la vision, il y a une notion d’intuition, tout n’est pas garanti. Quand on fait une projection sur l’avenir et ce qu’on imagine être l’évolution du monde, on s’appuie sur des choses rationnelles, des tendances. Par exemple des tendances climatiques, énergétiques, sociales, démographiques, etc…

On voit aussi des singularités, des évènements qui semblent être totalement déconnectés du contexte. Et pourtant ces évènements sont des signaux faibles, qui sont annonciateurs d’une évolution profonde.

Construire la vision, c’est répondre à une question : Comment voyons-nous l’évolution du monde ?

La Mission : Quel est le rôle que nous voulons jouer :

La deuxième chose importante, c’est la mission. Dans ce monde changeant, on va contribuer à ce changement, et à influencer ce changement. Car la meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de le construire.

Notre mission, c’est de savoir quel est le rôle supérieur, qui va donner toute sa vérité à notre engagement quotidien et à l’engagement de nos collaborateurs. On veut donner plus de liberté, plus de mobilité, plus d’éducation, plus de bien-être, plus de solidarité. Dans ce monde qui change, on veut s’engager. C’est cela le sens de la « mission ».

L’Ambition : Nous voulons être reconnus pour qui et pour quoi :

Il y a une différence importante entre la vision et l’ambition. La vision est une aspiration. Et l’ambition définit là où veut être dans 5 ou 10 ans. L’ambition n’est pas d’être le N°1 sur son marché, de générer 10% d’EBITDA, ou d’avoir le plus gros chiffre d’affaires. Mais c’est plutôt d’être reconnu par des gens, pour nos succès. L’ambition est définie par des choses concrètes sur un horizon assez long (5 à 10 ans) qui définissent là où on veut être.

Les Valeurs : Les exigences comportementales que nous nous fixons :

Les valeurs, c’est ce qui va encadrer la façon dont on va agir pour atteindre notre ambition. Les valeurs consistent en un socle, et doivent être traduites en comportements.

Ces comportements sont observables, et ce sont les limites et les exigences que nous nous fixons à nous même pour atteindre cette ambition. Si on a des exigences en matière de respect de l’environnement, on va vouloir travailler avec des fournisseurs qui ont eux aussi des exigences compatibles.

Les valeurs consistent en un référentiel, qui fixe des limites, et définit les règles du jeu que l’on se donne à nous même. Les premières règles étant bien entendue définies par la loi.

Vision, Mission, Ambition, Valeurs :

Quand ces quatre piliers sont correctement articulés, alors vient le temps du design de la stratégie. C’est-à-dire de concevoir l’ensemble des objectifs sur lesquels on va concentrer nos ressources sur des horizons de temps intermédiaires, pour atteindre l’ambition que l’on s’est fixée.

Designer la stratégie, définir les objectifs, focaliser les ressources, définir les plans d’actions, les exécuter, et puis les REVOIR. Car évidemment la stratégie est un processus dynamique.

Conclusion :

J’espère qu’avec ces quelques clarifications, vous aurez une plus grande facilité à partager, mobiliser et engager l’intelligence collective de vos collaborateurs dans l’exécution réussie de votre stratégie.

 

 

 

 

Translate »